Centre du Rachis
Centre du Rachis

Solutions chirurgicales

Cette rubrique aborde l'ensemble des interventions réalisées par notre équipe de façon courante. 

 

Pour chaque intervention, vous trouverez une description du déroulement de l'intervention, les objectifs de la chirurgie et une liste des complications graves potentiels liées au geste chirurgical. Il est essentiel que vous n'hésitiez pas à discuter avec votre chirurgien de ces complications et que vous vous sentiez libre d'aborder avec lui l'ensemble des questions que vous pouvez avoir. 

 

 

Exérèse de hernie discale lombaire par voie mini-invasive

Une intervention chirurgicale n’est souhaitable pour une sciatique par hernie discale que si le traitement médical mis en œuvre de manière adaptée (anti-inflammatoires, antalgiques, myorelaxants, éventuellement infiltration) et pendant le temps nécessaire (4 à 8 semaines) ne suffit pas à soulager la douleur, ou s’il existe une situation relevant de l’urgence

Arthrodèse lombaire postérieure mini-invasive

La réalisation d’une arthrodèse consiste à provoquer une soudure (ou fusion) entre plusieurs vertèbres. Elle est le plus souvent associée à un geste de libération nerveuse.  Elle nécessite la mise en place d’un matériel de fixation (ou ostéosynthèse) de la colonne vertébrale par des vis et des tiges, et de stabilisation intervertébrale par des cages. Une greffe osseuse est nécessaire à la fusion de l’arthrodèse.

Intervention de hernie discale cervicale

En cas  de traumatismes ou du fait de l'usure, le disque cervical peut se déchirer et laisser s'échapper un morceau qui part en arrière appuyer sur les nerfs voire sur la moelle épinière. C'est ce qu'on appelle une hernie discale.

Quelque fois, l'usure provoque des excroissance osseuses qui viennent de la même façon comprimer les nerfs ou la moelle. C'est l'arthrose cervicale.

Intervention de recalibrage du canal lombaire étroit par voie mini-invasive

La découverte d’un canal étroit lombaire ne doit pas conduire systématiquement à une intervention. C’est toujours par le traitement médical qu’il faut commencer.

Il est cependant des cas où la chirurgie est à envisager soit par ce que le malade « en a marre d’avoir mal », ou bien par ce que des éléments nouveaux obligent à une intervention rapide telle que l’apparition d’une sciatique paralysante entraînant une paralysie du pied, des troubles urinaires ou pour aller à la selle. 

Cyphoplastie

Il existe plusieurs possibilités de traitement d'une fracture-tassement de vertèbre, ces diverses techniques peuvent être combinées ou utilisée seule. 

Arthrodèse lombaire antérieure

Elle se déroule sous anesthésie générale, le chirurgien accède à la colonne vertébrale par une incision à la partie basse de l’abdomen au milieu ou sur le côté. La longueur de l’incision dépend de l’emplacement et du nombre des vertèbres à consolider. 

Chirurgie percutanée

La chirurgie percutanée du rachis est une technique de chirurgie utilisant de petites incisions cutanées. Au dela d'un attrait esthétique incontestable, une petite incision est aussi révélatrice d'un traumatisme limité des structures situées sous la peau tels que les muscles assurant le maintient et la mobilté de la colonne. 

Notre équipe

Comment nous joindre

Centre du Rachis

Maison de Spécialistes 

Batiment B

6,rue de Bellinière

49800 TRELAZE

Tél : 02 41 37 51 15

Nous contacter

Plan d'accès