Centre du Rachis
Centre du Rachis

Névralgie cervico-brachiale

 

Définition :

La névralgie cervico-brachiale, véritable "scatique du bras", est une douleur cervicale irradiant vers l'omoplate ou l'épaule puis vers le bras selon un trajet variable. La douleur s'étend souvent jusqu'à la main. Cette douleur peut être due à la souffrance d'une racine nerveuse cervicale. La description exacte du trajet douloureux permet de déterminer la racine nerveuse en souffrance. 

 

Origine:

La souffrance de la racine incriminée peut être due à :

  • Une hernie discale ou hernie molle. Cette cause s’accompagne d’une guérison dans près de 90% des cas en moins d’un mois (Figure 1).
  • L'arthrose cervicale : l'arthrose est à l'origine d'une formation osseuse exubérante venant contraindre les racines nerveuses dans le trou de sortie de la colonne vertébrale (foramen de conjugaison) (Figure 2).

 

Signes révélateurs :

La douleur apparait très souvent un matin au réveil sans cause particulière. La douleur cervicale latéralisée d’un côté irradiant souvent vers l’omoplate puis le bras mais aussi parfois vers la région pectorale.

Les douleurs dans la main ne sont pas systématiques mais renseignent cliniquement sur le niveau cervical atteint. Le plus souvent, il s’agit de la racine C7.

Parfois, les patients décrivent aussi des irradiations vers la nuque et le crâne puvant faire évoquer des maux de tête.

On retrouve aussi des « fourmillements », souvent au niveau de la main associés plus ou moins à une insensibilité sur un ou plusieurs doigts.

Il faut noter des cas rares mais réels de douleur cervicale latérale pure liée à un conflit sur la racine C4.

Les rotations cervicales sont souvent limitées.

Les formes hyperalgiques entrainent une impotence fonctionnelle majeure du membre supérieur avec une tendance à garder le coude au corps.

 

 

 

Diagnostic : 

Une IRM ou un scanner sont nécessaires pour le diagnostic. Le scanner est important pour bien voir les structures osseuses et juger de l’importance de l’arthrose.

Les radiographies standards permettent de juger de la courbure de la colonne et aussi de l’importance.

 

Prise en charge:

90% des NCB par hernie discale pure s’améliorent sans chirurgie dans les trois semaines suivant le début des douleurs. C’est surtout le cas des patients de moins de 40 ans.

Dans la cervicarthrose, l’évolution peut être chronique et générer des NCB à répétition ou continue. Une hernie discale s’associe souvent et constitue le facteur déclenchant. C’est plus souvent dans ce contexte que les douleurs s’améliorent difficilement. La chirurgie est donc plus fréquente dans les cervicarthroses que dans les hernies discales.

La corticothérapie est le traitement médical le plus efficace contre la douleur dans le bras et doit être débuté rapidement en cas de douleurs persistantes et en l’absence de contre-indications.

Après un mois de traitement médical, le pronostic est difficile à faire et on peut alors proposer un geste chirurgical afin de libérer le nerf.

Une solution chirurgicale peut être proposée plus tôt si les douleurs sont résistantes aux traitements antalgiques majeurs.

Un déficit moteur doit aussi motiver un avis chirurgical rapide.

 

Résultats :

Dans 90% des cas, on obtient une amélioration rapide de la douleur dans le bras. Les résultats peuvent être incomplets comme après toute souffrance prolongée d’un nerf. On peut faire le rapprochement avec les sciatiques et cruralgies.

Cette chirurgie n’est pas faite pour améliorer les douleurs cervicales surtout si elles sont plus anciennes que les douleurs dans le bras.

La voie d’abord par le cou peut générer une gène à la déglutition pendant deux semaines environ. Une atteinte d’une corde vocale peut survenir dans 5 à 10% des cas avec des fausses routes parfois. Ceci s’améliore le plus souvent dans le premier mois. Un bilan ORL est réalisé avant toute chirurgie cervicale dans notre centre.

Les complications restent rares et sont essentiellement un hématome ou une infection.

 

A lire également

Exérèse de hernie discale cervicale 

L'objectif de cette intervention est de retirer une hernie ou la partie osseuse exubérante à l'origine de la souffrance nerveuse.

Notre équipe

Comment nous joindre

Centre du Rachis

Maison de Spécialistes 

Batiment B

6,rue de Bellinière

49800 TRELAZE

Tél : 02 41 37 51 15

Nous contacter

Plan d'accès